Si vous avez raté des passages, un best of en photos – Director’s cut – Première Partie

18 11 2010

 Dans l’ordre chronologique.

En revoyant ces photos, on s’est dit: quel plaisir, quelle chance…

En espérant que cette invitation au voyage vous plaise ou vous inspire.

A la prochaine.

Publicités




Argentina II: Lions, Eléphants (enfin !), ‘Pingouins’, Tatus, Perito Moreno…

23 01 2010

On se retrouve donc à l’aéroport le lendemain matin, toujours à six heures

Papa nous a donné des bonbons pour qu'on fasse pas la gueule

mais cette fois-ci avec les passeports donc on embarque pour Trelew. On va passer la journée sur la Péninsule de Valdès.

La grosse attraction au sens propre est constituée par la présence de baleines en saison. Mais tout en sachant que nous sommes après la saison des baleines, nous y allons quand même car d’une part ça reste très beau et d’autre part il reste quelques animaux sympas.

Comme d’hab les éléphants de mer et lions de mer sont assez amorphes,

Elle est pas belle la vie?

Lire le reste de cette entrée »





Argentine I: Estancia, arrivée du Jules, Buenos Aires, grosse assure de Papa…

9 01 2010

Emilie et Jules

Allez on essaye de reprendre le rythme du blog pour rattraper le retard. Ca tombe bien, il pleut à Moorea…

Nous arrivons à Buenos Aires 48 heures après notre départ de Douala (Douala->Casablanca->Dakar (nuit à Dk)->Sao Paolo (nuit à SP)->Buenos Aires. Ouf…  Il fait 30° soit environ une amplitude de 40° avec la température extérieure actuelle en Europe. Départ direct pour l’estancia Ombu de Areco à 2 heures de route de l’aéroport. Nous atterrissons juste après une vraie tempête et l’arrivée à l’estancia est épique : il faut abandonner le minibus et rentrer dans le pick-up 4*4 de l’estancia conduit dans une boue profonde pied au plancher par Julio le gaucho, tout en glissades prolongées assez impressionnantes. Il m’explique calmement tout en se bagarrant avec  son volant que s’il ralentit, on s’enlise. Comme en témoigne une voiture arrêtée en-travers de la route qu’on frôlera au passage…

Franchement assez sport mais ensuite tout va beaucoup mieux. Bonne surprise, l’estancia est parfaite pour nous, genre ambiance familiale dans un style rustico-mignon. [Quelques arbres déracinés par la tempête jonchent encore une bonne partie du domaine. Ca a vraiment dû être coton.] Par contre il y a des invités imprévus, Lire le reste de cette entrée »