Si vous avez raté des passages, un best of en photos – Director’s cut – Première Partie

18 11 2010

 Dans l’ordre chronologique.

En revoyant ces photos, on s’est dit: quel plaisir, quelle chance…

En espérant que cette invitation au voyage vous plaise ou vous inspire.

A la prochaine.

Publicités




Sénégal: Toubabs, tabaski et terminélappareilphoto

27 11 2009
 

 

 
 

Le vol décollant à 2h du matin de Sao Paulo et atterrissant à Dakar à 8h, la nuit fut courte pour les toubabs, les blancs que nous sommes. Jonction établie avec l’agence qui nous a organisé la partie sénégalienne du voyage, nous partons immédiatement pour l’île de Gorée, le hub des bateaux qui de 1550 à 1850 partaient, chargées d’esclaves, 12 Millions au total, essentiellement vers le Brésil et les Caraïbes (les futurs Etats-Unis ne représentent que 5% du total environ.) [Malheureusement pas de photo de Gorée, l’appareil ayant subi une panne mystérieuse lors de la visite. Panne heureusement résolue à l’issue d’une réparation d’une très haute technicité consistant à sortir puis mettre la batterie de l’appareil dans le bon sens.]

 

En chemin vers l’île, et partout ailleurs au Sénégal, on est à nouveau confrontés à la beauté des Sénégalais. Aussi Lire le reste de cette entrée »





Phrase du jour

19 11 2009

Le sujet est délicat mais c’est du réel donc allons-y.

Emilie en visite à l’île de Gorée, QG de l’esclavagisme ouest-africain et principal hub de déportation:

« Mais j’comprends pas: les noirs ils gagnent toujours au marathon, comme à Paris, alors pourquoi ils s’enfuyaient pas quand les gens venaient les capturer? »

NDLR: En réalité -science récente-, les ‘captureurs’ étaient également noirs. Les blancs finançaient et organisaient le transport. Mais bon par rapport à la PDJ, on s’en f… un peu.