Si vous avez raté des passages, un best of en photos – Director’s cut – Première Partie

18 11 2010

 Dans l’ordre chronologique.

En revoyant ces photos, on s’est dit: quel plaisir, quelle chance…

En espérant que cette invitation au voyage vous plaise ou vous inspire.

A la prochaine.





Mali II, Séoé, Dogonland, Tabaski, « Ici on casse les prix, pas les pieds »

12 12 2009

 

Au pays Dogon la circoncision des garçons est effectuée par les forgerons. Sans docteurs. Comme on le sait c’est un rite d’initiation. Il a lieu une fois tous les trois ans pour les garçons de 12 à 14 ans et les garçons sont isolés pendant 3 semaines pour la cicatrisation… La pratique de l’excision est, elle officiellement interdite mais continue à être pratiquée dans une mesure difficile à évaluer. Quand on voit l’état sanitaire des villages dogons (l’eau est dans le puits,   Lire le reste de cette entrée »





Mali I : Bamako, Ségou, Djenné

2 12 2009

 

 

Bon, nous n’irons pas jusqu’à Tombouctou : c’est loin; c’est généralement jugé décevant; c’est dangereux (cf. enlèvement d’un français au Nord de la fameuse –ici- ligne Tombouctou-Gao cette semaine) 

Notre voyage nous conduira jusque chez les Dogons dont on reparlera. Non seulement parce qu’ils ont un nom rigolo mais surtout parce qu’ils ont une vie et des coutumes un peu dingues. Dans ce pays dont on comprend qu’il est intéressant rien qu’en regardant sa carte improbable. 

 

En préambule, on a fait un très très beau voyage au Mali, très exotique, très riche, assez fatiguant parce que entre 37 et 42° tous les après-midis + pas mal de déplacements et où il faut avoir le cœur plutôt bien accroché car certains endroits sont franchement immondes. Mais ça vaut la peine de passer outre même si parfois l’expérience a un peu tendance à s’incruster dans la mémoire visuelle et olfactive. 

Arrivés le soir à Bamako (De France il est possible de zapper cette ville très polluée et sans intérêt à nos yeux pour atterrir directement à Mopti, plus proche de l’action touristique), Lire le reste de cette entrée »





Echange du jour

30 11 2009

Une mosquée à Djenne

Emilie: ‘Dans le village de Kirikou, ils sont musulmans?’

Moi: ‘Certains le sont, d’autres non’

Emilie: ‘Et Kirikou, il est musulman?’

Moi (d’un air assuré): ‘Non, Kirikou, il n’est pas musulman’

Emilie: ‘Et la sorcière Karaba, elles est musulmane?’

Moi: ‘Karaba, je sais pas’

Emilie ‘OK et sinon, quels animaux mangent les papillons?’